Sélectionner une page

Circuits courts

1/06/2020

Circuits courts et producteurs locaux

Lorsque nous parlons de circuits courts, il s’agit bien évidemment de circuits courts alimentaires.

Cette nouvelle tendance renoue avec le mode de distribution de nos grands-parents, qui consommaient des produits achetés en direct à la ferme ou auprès de comptoirs locaux.

Avec l’arrivée d’internet et des sites de vente en ligne, le circuit court est désormais accessible à un plus grand nombre de personnes pour le plus grand plaisir de nos papilles.

Avec la crise du covid19 nous avons vu croître les demandes en circuits courts (avec la presque disparition temporaire des marchés, la fermeture des épiceries, puis leur réouverture ralentie, les restaurateurs qui se transforment en marché de producteurs solidaires…).

Mais alors pourquoi le circuit court a une telle envolé ? :

  • la volonté de bien manger,
  • la volonté de connaitre la provenance des produits,
  • une action militante de soutien aux producteurs locaux,
  • et l’envie de réduire son impact environnemental dans l’approvisionnement des produits sont autant de facteurs de développement des circuits courts en France pour tendre vers une autonomie alimentaire.

Circuits courts 

Selon le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, le circuit court se définit comme suit :

Afin de valoriser leur production, les exploitants agricoles peuvent commercialiser directement leurs produits (vente à la ferme, marché de plein vent, etc.) ou par le biais d’un intermédiaire (artisan, distributeur). 

Le circuit court est un mode de distribution en direct, que ce soit à la ferme, dans une coopérative de producteurs (locaux ou non), un marché, une AMAP (Association pour le maintien d’une agriculture paysanne)….

Il existe plusieurs formes de vente en circuits courts :

  • Produits alimentaires commercialisés en circuits courts (Ma Cagette Gourmande)
  • Produits alimentaires commercialisés en vente directe (Marché de producteurs, vente à la ferme…)
  • Points de vente collectifs – magasins de producteurs (Unifermes, coopératives agricoles…)
  • Association pour le maintien d’une agriculture paysanne (AMAP réseau national)

Ces modes de distribution ont vu leur essor exploser avec la crise du covid19 puisque la population s’est vraiment mobilisée pour soutenir les producteurs locaux autour de leur domicile, et tendre vers plus d’autonomie en terme de souveraineté alimentaire. Nous espérons que cela durera dans le temps !

De la fourche à la fourchette, entre producteurs agricoles et consommateurs avec un seul intermédiaire maximum, le circuit court à le vent en poupe en 2020 !

Le circuit court ne prévoit toutefois pas de notion de proximité physique (kilométrage) et il est important de raisonner en termes de producteurs locaux.

Le circuit court chez macagettegourmande.fr  c’est simple et efficace :

Agriculture locale et responsable

Le temps est venu d’être transparent sur la provenance des produits, les consommateurs deviennent acteur du changement et souhaitent savoir ce qu’ils mangent. Cette prise de conscience grandissante et cette volonté de recherche du lien entre son agriculteur local et son assiette est de plus en plus présente.

Le circuit court fait l’objet d’une quête de sens, pour consommer plus responsablement, en respectant le producteur et son environnement. Cela s’appelle l’agriculture raisonnée ou biologique (explicité dans l’article Agriculture Biologique Vs Raisonnée).

Ce besoin d’authenticité, de proximité revient de façon exponentielle à en croire toutes les initiatives qui sont nées du confinement. L’exemple de la carte de France participative est flagrant. Chaque consommateur pouvait inscrire son producteur local, sa coopérative ouverte, ou son commerce de proximité pour diffuser l’information au plus grand nombre :

Découvrir les produits locaux du Pays Mornantais & Mont du Lyonnais !

Selon une étude du Cabinet Natural marketing, 71% des français préfèrent acheter des produits locaux…

C’est le moment de découvrir les produits locaux de qualité sélectionnés pour vous :

Bénéfices du circuit court

L’impact sur l’environnement est plus bénéfique avec l’achat de produits locaux en circuit court puisqu’il n’y a pas 36 intermédiaires, n’y de transport polluant de marchandises.

Le circuit court s’inscrit donc pleinement dans une démarche de développement durable :

  • Il met en avant les produits du terroir concerné
  • Il recrée du lien entre consommateur et producteur
  • Il est bénéfique financièrement pour le producteur / l’intermédiaire unique et le consommateur (économie importante sur la chaine globale, et augmentation des marges grâce à la rémunération directe du producteur)
  • Il a un faible impact environnemental (transports minimisés)

Aujourd’hui, plus que jamais, nous faisons le lien entre les producteurs et les consommateurs de produits de qualité de nos fermes partenaires !

Favorisons ensemble le circuit court et local.

Ma Cagette Gourmande souhaite favoriser le développement durable de sa région, en mettant en avant d’authentiques producteurs biologiques ou raisonnés de proximité.

Ma Cagette Gourmande défend une économie solidaire et responsable de son territoire local !

Sources

  • Coopération agricole
  • France 3
  • Circuits courts France
  • Le circuit court
  • Info gouv
  • Economie gouv
  • Circuit court go go carto
  • Le marché vert
  • Youtube
blank

Related Posts

Comments

0 Comments

0 commentaires

Rejoignez-nous sur les réseaux sociaux !

blank
blank